Un univers à la Tim Burton

dani lary magicienC’est une comédie magicale. Tout part d’un château à Romans où je jouais étant petit et où on imaginait des fantômes qui nous tiraient par les pieds. Par la suite, j’ai appris que ce château appartenait au comte du Bois des Naix. À 64 ans, il a voulu se marier, et le jour de ses noces sa future femme décède. Il se dit que tous les 100 ans, le jour de cette mort, les fantômes ressurgissent. Le spectacle est ainsi né naturellement. Je joue le comte du bois des Naix. Le public plonge dans un univers à la Tim Burton. Et on commence dans un immense cimetière.

c’est pour cela que les 40 numéros du spectacle ont été écrits après l’histoire. Ils servent l’histoire et non l’inverse. Et ma grande satisfaction c’est de voir que le public croit aux numéros et ne se dit pas “j’ai compris”. Les numéros prennent une autre dimension car l’histoire emporte le public.

Méliès, le Magicien

melies le magicienLa sortie il y a deux ans du film en 3D de Martin Scorsese sur Méliès, a renouvelé l’intérêt pour le tout premier pionnier du spectacle cinématographique. Magicien de formation, ses films sont marqués par l’art de l’illusionnisme et des effets spéciaux, préfigurant Georges Lucas et Steven Spielberg. Machinerie théâtrale, pyrotechnie, effets d’optique, arrêts de caméra, fondus enchaînés, surimpressions, prestidigitation, effets de montage et effets de couleurs sur pellicule, tout semble avoir été conçu et utilisé par ce virtuose de la technique. On lui doit des adaptations de contes (Barbe-Bleue), des récits de science-fiction (Le Voyage dans la Lune) et de nombreuses histoires extravagantes. Venue tout droit de la Cinémathèque Française, l’exposition présente de nombreux films, des objets de magie, des costumes – entre autres son costume d’inventeur du Voyage dans la Lune – sa première caméra, et autres trésors…. Du 5 avril au 24 juin. CaixaForum. Av. Ferrer i Guardia, 6-8. Mº Plaça Espanya. Tous les jours, de 10 à 20 h. Entrée libre.