Le plus cadeau que vous pouvez vous faire et faire aux autres

ocytocine-mentalisme

Câlin

La durée moyenne d’une étreinte ou d’un câlin entre deux personnes est de 3 secondes.

Mais, les chercheurs ont découvert quelque chose de fantastique!!! Lorsqu’une étreinte dure 20 secondes, elle produit un effet thérapeutique sur le corps et sur l’esprit.

La raison est qu’un câlin bien senti produit une hormone appelée “ocytocine”, aussi appelée l’hormone de l’amour. Cette substance possède de nombreux bienfaits pour notre santé physique et mentale, elle nous aide, entre autres à nous détendre, à nous sentir en sécurité et à apaiser nos peurs et notre anxiété.

Ce merveilleux tranquillisant nous est offert gratuitement chaque fois qu’on prend une personne dans nos bras, qu’on berce un enfant, qu’on caresse un chien ou un chat, qu’on danse avec notre partenaire, qu’on se colle près de quelqu’un ou qu’on tient simplement un collègue par les épaules.

Aujourd’hui, prenez quelqu’un dans vos bras pour 20 secondes, c’est le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire et faire aux autres !

Et cela ne coûte pas un rond ! Vu le peu de chose gratuites qu’il nous reste, il faut en profiter ! Distribuez un câlin de temps en temps à tous ceux que vous rencontrez ! Et vous et la personne câlin ée n’en serez que plus heureux !

Team Ericksen

Pour Noël, présentez finement votre cadeau “câlin” ! Et en ce qui concerne Fred Ericksen, les câlins, il connait ! Il en fait dans certains spectacles ! Si jamais vous êtes amené(e) à monter sur scène lors d’une de ses représentations, demandez en lui un ! Il se fera un plaisir de vous prendre au minimum par les épaules pendant les vingt secondes syndicales 😉 !

Top 20 des réflexions que vous devez abandonner pour réaliser vos rêves

magicien mentaliste mâconLe facteur le plus important qui nous empêche de réaliser nos rêves est simplement et malheureusement nous-même. Nous nous fixons des limites chaque jour, de manière intentionnelle ou non. Toutefois, il existe de nombreuses façons pour atténuer ces contraintes.

Top 20 des réflexions que vous devez abandonner pour réaliser vos rêves

1. L’approbation des autres.

Soyez satisfait des décisions que vous prenez. Pensez à tout ce que vous pourriez réaliser si vous arrêtiez de donner de l’importance aux opinions des autres sur la manière dont vous vivez. Engagez-vous dans toutes les actions qui peuvent, selon vous, améliorer votre vie.

2. La colère et le ressentiment.

La colère vous consume de l’intérieur. Apprenez à faire la paix avec ceux qui vous ont causé du tort. Gardez à l’esprit que celui qui vous irrite, vous contrôle.

3. L’image négative de votre corps.

Il n’y a qu’une seule personne qui puisse formuler un avis sur votre physique, c’est vous. Personne d’autre n’a le droit de juger si votre physionomie est « correcte ». Etre bien dans votre peau et en bonne santé sont les seules choses qui comptent.

4. L’idée ou l’attente du partenaire parfait.

Il n’existe pas de partenaire idéal. L’image idéalisée du partenaire nous empêche d’avancer dans la vie. Trouvez la personne qui vous convient : celle que vous pouvez aimer pleinement, avec qui vous vous sentez à l’aise et qui vous accepte tel que vous êtes.

5. La vie parfaite.

Tout comme pour le partenaire, il n’existe pas d’existence parfaite. La vie est composée des éléments que vous choisissez. Les choix que vous réaliserez se reflèteront directement dans la vie que vous menez. C’est donc à vous de créer votre meilleur des mondes possible.

6. L’idée que vous allez devenir riche.

Trop de gens vivent en pensant qu’ils seront un jour millionnaires. Même s’il s’agit d’un objectif réaliste pour certaines personnes, ce n’est pas quelque chose qui peut être atteint sans un labeur acharné et sans dévouement. Arrêtez de penser que l’argent est le seul facteur de motivation. Trouvez une carrière qui vous passionne et consacrez-vous complément à elle.

7. L’idée que la chance viendra frapper à votre porte.

Vous devez vous aventurer dans le monde et chercher activement votre épanouissement. N’attendez pas que les choses arrivent d’elles-mêmes. Tentez d’apprécier la vie que vous menez et soyez reconnaissant des choses que vous possédez déjà. Valorisez chaque minute et chaque journée. Pensez à vivre comme si demain n’existait pas et à tirer le meilleur parti de chaque situation.

8. Les excuses.

Pas de place pour les excuses. Vous souhaitez travailler mais vous n’avez pas le temps ? Réveillez-vous donc plus tôt. Les excuses sont uniquement des rationalisations qui vous permettent de mieux vous sentir dans votre peau. Vous voulez des résultats ? Arrêtez de râler et passez à l’action.

9. Penser à votre ex.

Si cette personne est votre ex, il doit y avoir une raison à cela. Si vous pensez à elle ou à lui constamment, essayez d’en tirer des leçons. Ne vous attardez pas sur des sentiments passés car cela vous empêchera d’être heureux avec quelqu’un d’autre.

10. L’obstination.

C’est peut-être dur à admettre mais nous avons quelques fois complément tort. Moins vous serez têtu, plus vous serez ouvert à l’apprentissage de nouvelles choses. Pensez à toutes les choses que vous pourriez vivre si vous arrêtiez de prendre en compte l’opinion des autres.

11. La procrastination.

Arrêtez de penser que vous pourrez réaliser n’importe quelle tâche dès le lendemain. Vivez dans le moment présent et faîtes votre travail au moment où il doit être fait. Maximisez votre temps selon vos capacités et effectuez chaque tâche dès que vous le pouvez. Cela vous permettra de vous sentir libéré de toute inquiétude ou stress et de bénéficier de plus de temps libre pour profiter des choses que vous aimez.

12. Vos bagages.

Nous avons tous été à un moment ou un autre blessés par quelqu’un que nous aimions ou que nous pensions aimer. Avoir des sentiments négatifs pour nos relations futures peut s’avérer désastreux. Il n’existe pas deux personnes semblables. Il est donc injuste de considérer un partenaire futur selon une norme définie par une relation avec un ex.

13. La négativité.

Ce que vous projetez dans l’univers vous revient automatiquement. Changez donc tout de suite la façon dont vous pensez. Arrêtez de voir la vie comme un verre à moitié vide mais voyez-la plutôt comme un verre à moitié plein. Prenez le temps d’observer la kyrielle de choses dont vous pouvez être reconnaissant. Pour un esprit positif, tout est possible.

14. Les jugements.

Vous n’avez aucune idée de ce qui se passe réellement dans la vie des autres, alors qui êtes-vous pour juger la façon dont ils agissent ? Si nous passions plus de temps à nous occuper de nos propres actes et de nos propres sentiments, alors nos vies auraient certainement plus de sens.

15. La jalousie.

Arrêtez d’envier les autres et appréciez les choses que vous possédez. Toute vie est unique et vous avez sûrement des choses à offrir que d’autres non pas. Lorsque nous ressentons de la jalousie, tout ce que nous faisons c’est remplir notre existence de sentiments négatifs.

16. L’insécurité.

Les gens heureux ont tendance à avoir un niveau d’estime de soi extrêmement élevé. Ils acceptent ce qu’ils sont, rayonnent de confiance, étale leur fierté et dégage des ondes positives. Il n’y a aucune raison à ressentir de l’insécurité et s’il y a des choses qui vous complexent, cherchez à les modifier. C’est seulement de cette manière que vous aurez la possibilité de créer la meilleure version de vous-même.

17. Dépendre des autres pour votre bonheur.

En fin de journée, la seule personne sur laquelle vous pouvez compter, c’est finalement vous. Ne commettez pas l’erreur de placer votre bonheur dans les mains d’autrui. Une relation ne vous aidera pas à mieux vivre et ne vous rendra pas plus heureux. Vous devez atteindre le bonheur par vous-même avant de trouver quelqu’un d’autre pour le partager.

18. Le passé.

Arrêtez de vivre dans le passé. Vous ne gagnerez rien à vous focaliser sur les erreurs commises précédemment. Tirez-en plutôt des leçons et progressez.

19. La nécessité de contrôle.

Il est parfois nécessaire de laisser couler la vie comme cela doit se faire. Vous ne pouvez pas passer tout le temps à chercher à avoir du contrôle sur des éléments qui sont hors de votre portée. Détendez-vous et laissez les choses évoluer naturellement. Embrassez l’inconnu car c’est ce qui vous surprendra le plus. Laissez-vous embarquer dans l’imprévu et savourez l’excitation que cela vous apportera.

20. Les attentes.

Savoir gérer ses attentes est la clé du bonheur. Si vous relâchez vos attentes, vous ne serez jamais déçu. Ne vous attendez pas à un certain résultat pour une situation donnée. Expérimentez les choses de la vie avec ouverture d’esprit. Immergez-vous complément sans idées préconçues.

Mental Xperiences / Infamous les seuls spectacles interdits aux enfants

derren brown infamousAprès avoir vu Mental Xperiences sur Paris, allez découvrir le nouveau spectacle de Derren Brown à Londres intitulé Infamous.

Le premier est interdit aux moins de 13 ans, le second aux moins de 12 ans, Etonnant !? 😉

Trailer Infamous

Trailer Mental Xperiences

Derren Brown ( né le 27 février 1971 à Purley, Londres ) est un illusionniste, mentaliste et hypnotiseur anglais, connu notamment pour ses spectacles sur la chaîne britannique Channel 4.

Mental Xperiences recto

Jeff Panacloc et Jean-Marc dans vivement dimanche

Jeff Panacloc et Jean-Marc dans vivement dimanche avec DuboscJeff Panacloc et Jean-Marc dans vivement dimanche avec Dubosc

Jeff Panacloc perd le contrôle sur Jean-Marc, un singe carburant à l’adrénaline ” Lequel des deux va (re)prendre le contrôle du spectacle ?

Qui est Jeff Panacloc

Jeff Panacloc, de son vrai nom Damien Colcanap, est un ventriloque et humoriste français né le 8 septembre 1986 à Nogent-sur-Marne. Il est originaire de Saint-Thibault-des-Vignes en Seine-et-Marne.

Pourquoi sa marionnette s’appelle Jean-Marc ?

Jeff a commencé par l’art magique et a côtoyé un magasin sur Paris, Magic Dream. Ainsi, l’un des patron, Jean Marc, lui a offert LA fameuse marionnette. Vous voyez la suite ? 😉

Les débuts de Jeff Panacloc dans la ventriloquie

Ancien électricien, il monte sur scène pour la première fois en tant que magicien mais à 17 ans, Damien Colcanap fait la connaissance du ventriloque français David Michel et de sa marionnette Nestor le pingouin dans un cabaret parisien Le Canotier du pied de la butte2. Alors, une véritable révélation qui le pousse à s’intéresser à la ventriloquie. Ainsi, Cette rencontre lui donne envie d’en faire son métier.

Ainsi, à 23 ans, il décide de s’y consacrer entièrement. Il prend le pseudonyme de Jeff Panacloc, lecture à l’envers de son nom de famille. Donc, sa marionnette Jean-Marc est un singe politiquement incorrect, grossier et dévergondé. (« il est content ! » et « salut les trouducs ! », répliques devenues emblématiques de son personnage3). Il écrit son premier spectacle intitulé Jeff Panacloc et Jean-Marc qu’il joue au théâtre Le Temple durant quatre mois.

Démarrage à la télévision pour Jeff Panacloc

En mars 2011, Jeff, remarqué par Patrick Sébastien, est choisi pour participer à l’émission du Plus Grand Cabaret du monde où il devient un invité régulier. Il quittera l’émission lors de la dernière de la saison 2014-2015 en juin 2015 pour rejoindre TF1 où il sera régulièrement invité dans des émissions.

Magie reine des arts ?

Magie reine des arts ?

En partant du principe que l’art se défini par l’ensemble des créations humaines visant à l’expression d’un idéal esthétique. je ne vois en rien pourquoi les créations de CERTAINS magiciens ne s’apparenteraient pas à cette notion.

musée arts forains - magie merveilleuse fred ericksen

musée arts forains – magie merveilleuse fred ericksen

Le mot CERTAIN a toute son importance.

Si le numéro de la statue à deux têtes produit par Jérôme Murat a certes une dimension artistique, je doute que cela en soit de même pour un numéro de production de fleurs en plumes et foulards bariolés. Ils sortent tout droit d’une boîte recouverte avec cinq couches de strass. Le tout bien sûr sous l’accompagnement musical inaudible du dernier Hit Machine.
Sans ambiance, scénario, approche esthétique, univers imaginaire, la magie reste un défi à l’intellect qui lui, ne s’apparente pas à un art.

Art mineur, art majeur ou Reine des Arts me direz-vous maintenant?

Une chose est sûre, la magie, et plus particulièrement la magie de scène ne se suffit plus à elle-même. Elle est la résultante chez les magiciens contemporains d’une alchimie (le Grand Art d’ailleurs) entre des disciplines artistiques telles que la danse, la musique, le mime ou encore le théâtre. Ainsi, un art qui se nourri des autres pour exister me semble la bonne définition d’un art mineur.
Concomitamment à cela, le mot « magique » est le plus utilisé dans le monde de la communication pour mettre en valeur le caractère exceptionnel d’un événement. Cette notion très forte mise derrière le mot « magie » explique peut-être pourquoi certains qualifient la prestidigitation de Reines des Arts. Ainsi, la facilité à pouvoir se marier avec d’autres arts majeurs en est aussi une explication.

Synthèse engagée:

la magie est une discipline artistique. Elle mérite sa place sur les scènes Nationales et les centres culturels à la même enseigne que les autres.

Certains artistes/magiciens ont entrouvert les portes. C’est à nous de mettre un grand coup dedans en travaillant dans la bonne direction. Ainsi, un jour on parlera du renouveau de la magie. Et c’est le cas actuellement pour les arts du cirque.

Extrait tiré de l’interview de JEROME HELFENSTEIN pour Magiczoom