5 techniques de manipulation que vous devez connaître

5 techniques de manipulation que vous devez connaître

5 techniques de manipulation que vous devez connaître

En manipulation comme en cuisine, en mode ou en jardinage : il y a des basiques, des pré-requis, des trucs tout bêtes à connaître. Laissez-moi vous énoncer les 5 techniques de manipulation que vous devez connaître pour être moins influençable et …

Technique de manipulation 1 : La perception contrastée

La perception contrastée consiste à créer volontairement un ascenseur émotionnel. Dans un premier temps nous allons faire une proposition très contraignante à la personne, et nous allons ensuite faire une proposition beaucoup plus acceptable. La personne va donc se sentir soulagée et va dans la plupart des situations, accepter la demande. La première proposition doit quasiment mettre la personne mal à l’aise pour que la technique fonctionne parfaitement. A contrario la deuxième proposition doit être tout à fait raisonnable et la personne doit presque faire un ouf de soulagement. Cette technique est utilisée dans de multitudes de situations, qu’il s’agisse de marketing ou de vie personnelle. Sans le savoir nous utilisons nous même cette technique dans notre vie de tous les jours.

Les vendeurs de matelas sont spécialistes de cette technique : leurs prix sont en général très élevés et les commerciaux ont la possibilité de baisser radicalement leurs prix. Ils utilisent ce qu’on appelle le “passage de main” en demandant une remise à leur patron de plusieurs centaines d’euros. Et quand le prix du matelas passe de 800 euros à “seulement” 300, le client se dit que ce n’est pas cher et se jette sur le matelas, dans tous les sens du terme. Mais cette technique est aussi appelé “peur-soulagement” par certains marketeurs, car elle utilise souvent le sentiment de peur dans un premier temps, pour ensuite rassurer la personne. Ainsi, une étude a été faite il y a quelques années où des testeurs avaient mis des bouts de papiers sur le pare-brise de certaines voitures pour faire penser à une contravention. Ensuite un “SDF” venait demander quelques pièces et on s’est aperçu que les sommes étaient plus élevé lorsque les personnes avaient cru avoir une amende que sur les autres voitures sans bout de papier.

Technique de manipulation 2 : La demande motivée

Vous avez déjà essayé de demander quelque chose sans en expliquer la raison ? Vous aurez pu remarquer qu’il est très difficile d’obtenir une chose sans dire pourquoi nous le voulons. Et pour marquer un motif, un mot est très important : “Parce que” ! D’ailleurs, les parents aiment répondre par ce mot aux demandent de leurs enfants : “Maman, pourquoi on ne va pas jouer au parc ?” “Parce que !”. Ce mot est tellement fort qu’il se suffit à lui-même pour justifier quoi que ce soit. Il suffit d’y ajouter une raison plus ou moins valable derrière, et le tour est joué ! Nous nous sommes aperçu que lorsque nous demandons un service à une personne en utilisant le simple mot “parce que”, le taux de réponses positives était plus élevé. Alors quand en plus de ce mot, il y a une raison valable derrière, ce taux est encore plus fort.

Faites l’expérience en demandant une pièce dans la rue. Si vous demandez simplement 50 centimes à quelqu’un, il y a de fortes chances qu’il refuse. Mais si vous le demandez en disant une phrase telle que : “Bonjour madame, auriez-vous 50 centimes parce que je dois prendre le métro et je n’ai plus de monnaie ?”, vous verrez que les réponses positives seront bien plus élevées. Bien sûr ne gardez pas cette argent pour vous, redonnez-leur en leur disant que vous avez retrouvé vos sous, ou donnez-les à un sans abris. Cette expérience a seulement pour but de vous montrer la puissance de cette simple technique et comment vous pouvez l’utiliser dans votre vie professionnelle ou personnelle. Elle peut paraître assez logique comme ça et pourtant nous ne justifions pas toujours nos demandes.

Technique de manipulation 3 : La demande exacte

Nous entendons souvent parlé de prix psychologique, vous savez les fameux 99,99 euros pour ne pas dire 100 euros. Cette technique du prix psychologique fonctionne malgré que les gens connaissent le mécanisme. Tout le monde sait que cette technique est là pour faire croire à un prix inférieur et que c’est quelque part du mensonge, pourtant ça marche. Et du coup on va aller encore plus loin en faisant des demandes exactes, il ne s’agit pas ici de fixer des prix à un prix psychologique, mais d’être exact dans toutes nos demandes. Ainsi, nous gagnons en crédibilité lorsque nous demandons quelque chose. Vous avez déjà du remarquer que lorsqu’un prix était très exact, nous avions tendance à dire : “Dis donc c’est précis ça”, en se disant que la marque avait fait le prix le prix juste possible.

Reprenons notre exemple précédent et redemandons une pièce à cette dame. Si nous remplaçons notre texte de tout à l’heure par quelque chose comme : “Bonjour madame, auriez-vous 57 centimes parce que je dois prendre le métro et je n’ai que 43 centimes ?”, que pensez-vous que la dame répondra ? Elle vous demandera de répéter la somme dont vous avez besoin et cherchera dans son porte-monnaie, mais elle ne refusera pas votre requête dans le sens où vous avez une raison valable et qu’en plus de ça vous avez besoin d’une somme précise. Même si la somme sera plus élevée, vous obtiendrez vraisemblablement plus de “oui”. Faites l’expérience, c’est très intéressant et on se rend compte que les gens sont présent quand il s’agit d’aider les autres. C’est pour cette raison que vous ne devez pas profiter de cette technique pour leur soutirer de l’argent sans raison, mais c’est bon à savoir en cas de besoin.

Technique de manipulation 4 : La demande imagée

Vous est-il déjà arrivé d’accepter quelque chose que vous aviez pourtant refusé quelques minutes avant ? Bien sûr, comme tout le monde ça a dû vous arriver. La demande imagée est assez complexe à utiliser, et n’est pas toujours efficace, mais c’est une technique à utiliser en dernier ressort et vous devez la connaître. Pour faire une demande imagée, vous devez faire imaginer le résultat que vous souhaitez obtenir à la personne. C’est-à-dire que la personne doit s’imaginer en train de faire ce que vous voulez qu’elle fasse, et ainsi se dire que c’est faisable puisqu’elle l’a imaginé ! Et plus votre description sera précise, plus vous réussirez à convaincre les gens. Vous pouvez d’ailleurs convaincre les gens d’acheter vos produits ou services en utilisant cette technique difficile mais efficace.

Imaginons que vous vendiez une voiture. Si vous dites à vos clients “vous vous imaginez au volant de cette voiture ?”, cela ne va pas donner grand chose puisqu’il va juste attendre la fin de votre phrase pour répondre. Si en revanche vous lui dites : “Avec cette voiture vous pourrez aller à la mer avec votre femme et vos enfants, il y a assez de place dans le coffre pour mettre une grande tente et toutes vos affaires pour un week-end de détente en famille. Vous pourrez ouvrir le toit pour avoir l’air marin et vous préparer à ces superbes moments”. Avec cette description le futur acheteur se projettera vraiment dans l’avenir avec ce produit. Bien sûr cette histoire est adaptable selon votre produit, mais même pour des produits ménagers il est tout à fait possible de convaincre avec la projection dans l’avenir.

Technique de manipulation 5 : La description vague

Avez-vous déjà entendu parlé de l’effet Barnum ? Vous me répondrez probablement que vous ne savez pas de quoi il s’agit, et pourtant si, vous connaissez cette technique qui consiste à dire à une personne une description très vague et que la personne vous dise “Mais oui c’est tout à fait, vous avez entièrement raison !”. Cette technique est très forte et lorsque vous saurez l’utiliser, vous verrez quelle est assez puissante ! D’ailleurs, des millions de personnes gagnent très bien leur vie grâce à l’effet Barnum. Cette technique est utilisée par les astrologues, les voyants et les mediums entre autre, mais cette technique est aussi utilisée par les politiques lorsqu’ils sortent la carte “démagogie”, et qu’ils listent les problèmes de leur public. Ils ne connaissent pas la situation de chacun, et pourtant ils se rapprochent souvent de la vérité en restant vague.

Il y a quelques années, ma sœur est allé voir une voyante et m’a raconté ce que cette dernière lui avait dit. La première chose qu’elle lui a avoué est qu’un vieil homme de la famille allait mourir, c’était il y a plus de cinq ans et aucun homme âgé n’est mort dans ma famille depuis, mais en effet ça arrivera… elle est perspicace ! Ensuite la voyante a parlé de ma sœur de tout un tas de choses plus vagues les unes que les autres en expliquant par exemple qu’une blessure amoureuse lui empêchait secrètement d’avancer. Lorsqu’on va voir une voyante c’est qu’on se pose des questions dans notre vie, il y a donc forcément une petite ou une grosse histoire d’amour à laquelle nous pensons à ce moment. En gros avec cette technique, le manipulateur ne se mouille pas et reste très vague dans ses annonces et dans ses questions.

Festival des Stars de la Magie et des Etoiles du Cirque

Chères consœurs, chers confrères,

Concours Mental Arts MagieJ’ai le plaisir de vous informer de l’organisation du Festival des Stars de la Magie et des Etoiles du Cirque, par Mental Arts Magie en partenariat avec l’Ecole de Cirque d’Alexis et Anargul GRUSS qui se déroulera les 19, 20 et 21 septembre 2014 à Saint-Jean de Braye dans le Loiret. Mental Arts Magie est une association indépendante internationale de Magiciens Mentalistes Francophones qui compte près de 60 membres et qui est représentées dans cinq pays Francophones (Belgique, Maroc, Luxembourg, Suisse et Canada).

Cet important évènement de divertissement unique de par son concept sera placé sous la présidence d’honneur de Madame Annick ZAVATTA ; il proposera des conférences, une exposition circophile, le premier concours international des Trophées d’Or 2014 pour les catégories Mentalisme de spectacle et Arts du Cirque et un Gala de prestige qui réunira des artistes internationaux et qui sera présenté par SERGIO, le talentueux Monsieur Loyal de la télévision, du Festival de Monaco et du Cirque d’hiver de Paris.

Vous trouverez, en pièces jointes, le programme officiel de ces trois journées festives ainsi que le dossier d’inscription au concours international des Trophées d’Or 2014. J’espère que cette manifestation retiendra toute votre attention et que nous aurons le plaisir de pouvoir vous compter parmi nous à cette occasion. Pensez à vous inscrire avant le 1er août 2014 pour bénéficier des tarifs préférentiels et obtenir une chambre d’hôtel à proximité du lieu du Festival et avant le 1er juillet, si vous souhaitez participer au concours des Trophées d’Or 2014.

Vous pouvez si vous le souhaitez, partager cette information auprès de vos contacts et amis mentalistes, magiciens et circassiens.

Je vous remercie de votre aimable attention et reste à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.

Avec mes cordiales et amicales salutations artistiques.

Roger CHABIN dit Roger MARCELLO
Président de Mental Arts Magie

mental arts magie

 

 

 

02 38 86 68 54 – 06 08 21 93 55
chabin.roger@wanadoo.fr
mentalartsmagie@orange.fr
www.mental-arts-magie.blogspot.fr

Les associations dans le milieu du spectacle et de l’art vivant

Les associations dans le milieu du spectacle et de l’art vivant

Parce que le sujet revient un peu trop souvent ces derniers temps et me hérisse toujours autant le poil, parce que les budgets de la culture deviennent de plus en plus serré et l’art un luxe et parce que c’est toujours pour les mêmes que le marché devient de plus en plus dur à vivre.

Mes chers amis de l’associatif et autres passionnés du dimanche,
Tout d’abord je vous aime (vraiment) et je suis toujours heureuse de voir des gens vivre leur passion et la partager avec le grand public. Et aussi parce que moi aussi je fais et ai fait de l’associatif.

Alizée Ullern saltimbanqueSpectacle vivant, les tarifs

Là où ce post risque de faire grincer des dents, c’est quand je commence à en avoir ma claque de voir mon métier tiré vers le bas en terme de prix par des « compagnies » dites amateurs qui emploient les mêmes techniques de communication et de ventes de leurs « spectacles » que nous professionnels ou répondent aux appels d’offres, le tout pour 80% moins cher sur un devis pour des festivals, événements ou des soirées.
ça y est j’en entendant déjà couiner qu’ils ont bien le droit de vivre leur passion le weekend ! Alors soit gentil, Chut ! Je m’explique :
Bien évidemment qu’une assos ou un groupe de potes qui souhaitent partager leur passion et montrer aux autres ce qu’ils ont préparé c’est grave chouette. Mais dans ce cas, ces personnes le font bénévolement et proposeront de manière occasionnelle une animation à une fête qu’ils aiment bien, ou leur comité de village ou à leur pote qui monte un petit festival (être défrayer et nourris par l’organisation compte dans le terme bénévole, n’allez pas vous faire exploiter comme des bagnards non plus).

Le financement des spectacles vivants

Si par contre vous souhaitez pour X ou Y raisons demander une compensation financière parce que vous estimez qu’il faut faire financer votre LOISIR, déjà rappelez-vous qu’une association de loi 1901 est à but non lucratif (donc soit le matos est acheté par la compagnie et lui appartient et non à vous et à la fin de l’année il n’y a aucun bénéfice et en cas de dissolution le matos va dans une autre assos, soit le matos est le vôtre et vous n’avez aucune légitimité pour vous les faire financer sauf consommable et défraiement transport et nourriture) et ensuite si malgré cela vous souhaitez vraiment faire rentrer de l’argent, demandez des tarifs dignes de ce nom !
Non, venir à 8 pour faire un spectacle de danse/feu ou un spectacle avec des combats et des artifices ou un spectacle dans un château, le tout pour la modique somme de 375€, n’est pas un tarif digne de ce nom !

« Oui mais je suis un amateur et je ne veux pas faire de la concurrence à un pro moi ! Tu comprends rien ! Et puis je n’ai pas le niveau d’un pro et puis c’est pas le même secteur ! »

Tarifs pro ou amateur ?

Alors dans l’idée, c’est tout à ton honneur, sauf que 1) les organisateurs s’en fichent bien de ton niveau puisque tu leur as dit que tu faisais un spectacle de feu de folie et que les participants ils étaient tous cascadeurs depuis leur plus jeune âge et aussi ils ont fait 12 ans de théâtre et puis ça claque grave!! Tu utilises des termes professionnels pour te mettre en avant non?
2) Bien sûr que si, on joue sur les mêmes secteurs, les arts vivants c’est pas juste sur une scène dans un théâtre ! Et si je t’en parle c’est bien parce que je me retrouve confrontée régulièrement à la situation ! Je n’ai pas inventé ce coup de gueule pour le plaisir ou en tirant un mot au hasard dans la dico parce que je n’avais rien d’autre à faire pour occuper ma soirée (ah tiens association ! qu’est-ce que je pourrais bien dire pour les faire chier gratuitement) Ici c’est pire que de se retrouver en concurrence avec vous (ce qui en passant, pour la concurrence est une chose normale selon moi, on ne peut être les seuls au monde à proposer un truc et c’est bien pour ça que dans certains cas il existent les brevets), là c’est faire de la concurrence déloyale ! Tu proposes sur le papier la même chose que nous professionnels, en employant les mêmes termes que les professionnels mais bizarrement beaucoup moins cher.
3) Quand tu produits ta création un nombre certain de fois dans l’année, que tu emplois les termes spectacle et non animation, compagnie et non association, ce n’est plus de l’amateurisme ou du loisir c’est du semi-pro. Et le semi-pro ça mérite et ça se doit de demander des tarifs décents !

Qu’est-ce qu’un tarif décent de spectacle ?

Donc, maintenant on arrête de chouiner dans mes pattes et on prête attention à ce qui suit !
Qu’est-ce que des tarifs décents ?! Un figurant sur un tournage il touche en moyenne 90€ brut pour une journée de 8h. Un artiste de rue va toucher, selon les budgets, au minimum 90€ net pour sa journée et sinon en moyenne entre 110€ et 150€ net (compter donc le double en brut pour le coût total employeur, en d’autre terme ce que l’organisation doit payer pour) et ce en fonction de ce qu’il fera ou présentera.
Donc quand un organisateur veut acheter une prestation, il sortira en moyenne 312€ par artiste présent et par jour, plus les frais de déplacement, plus la bouffe.
« Oh mon dieu mais c’est énorme ! » (Là n’est pas le débat! C’est comme ça dans le métier. Je ne vais pas discuter avec le restaurateur du prix de mes tagliatelles bolognaise parce que quand même j’estime que faire des pâtes c’est pas dur et ça coûte pas cher) Le débat c’est que, en venant proposer vos spectacles pour des clopinettes –mais en ayant quand même demandé des sous- Non seulement vous empiétez sur les budgets des pro mais en plus vous tirer vers le bas la profession ! Et non, comme j’ai déjà pu l’entendre, le budget prévu ne va pas disparaître si vous proposez moins cher, il sera quand même dépensé ailleurs mais pas pour prendre un pro parce que du coup il n’y aura plus assez d’agent et puis on aura déjà l’animation comme ça.

Le grand débat du tarif !

Il y a des gens qui ont fait le choix non pas de vivre leur passion mais de vivre DE leur passion ! Qui ont choisis une vie précaire et pas évidente (mais vachement chouette parce que sinon ce sera du masochisme un peu !) et dont c’est le métier de faire tout cela ! Et toi, bien confortablement dans ton fauteuil tous les soirs de la semaine après ta petite journée de métro-boulot, juste avant le dodo, tu rêves de la même chose mais sans en accepter les conséquences. Alors tu t’entraines dur avec tes amis le weekend, tu montes un magnifique site web avec les fiches produits détaillées de tes spectacles, tu démarches des salons, des festivals et autres grands événements (parce que c’est foutrement classe si vous pouviez vous produire là) et tu te dis Compagnie de spectacle (oui mais je précise à un moment que c’est qu’une assos en vrai) et puis au final ça te coûte quand même des sous, alors quand tu trouveras quelqu’un d’intéressé par ton « spectacle » tu vas lui demander 100€ pour le principe (parce qu’avons le ça fait chier d’avoir mis autant d’énergie et d’investissement gratos quand même). Bah ouai, mais ces « 100€ pour le principe » ils posent souci justement ! Parce que 100€ pour un spectacle c’est rien et que derrière les professionnels ne pourront pas se vendre autant au rabais.

Les organisateurs sont-ils coupable de ces tarifs bas ?

« Ouai mais c’est pas nous le souci c’est les organisateurs qui ne veulent pas vous payer ou qui n’ont pas de sous ! » – Bien sûr, en même temps si tu ne proposais pas un Spectacle pour seulement 100€, ils seraient bien obligés de mettre le budget en conséquence pour se payer le truc ? ou ils n’en auraient pas. J’entends parler mondialisation à tue-tête et délocalisation, écoutant les gens couiner de voir leurs emplois partir dans des pays en développement qui demandent 50 centimes de l’heure. Et ça c’est quoi selon vous ? Les organisateurs qui vont prendre des assos pour pas cher. Mais là ça fait moins couiner soudainement parce que ce n’est pas votre gagne-pain, c’est un loisir.

Alors comme ça on se brade ?

« Oui mais on ne démarche pas les mêmes trucs, les gros trucs ont les laissent aux pros ! » –
Combien de fois j’ai vu des contrats être annulé « parce qu’en fait on a trouvé des gens qui font comme vous mais qui nous coûtent dix fois moins et puis ils sont plus aussi alors c’est mieux ». Combien de fois j’ai eu des devis pour des compagnies acceptés et au moment de signer le contrat final on nous explique que ce n’est plus possible parce que toi tu es arrivé la bouche en cœur et tu as balancé un spectacle tout pareil (encore une fois sur le papier) contre 6 carambars et un copeck. Vous pouvez me garantir que la prestation que vous faite n’a pas été proposé par un pro aussi ?
Il n’y a pas que l’Olympia ou Avignon pour nous, il y a surtout toutes les fêtes de village, les petits festivals, les petits évènements et j’en passe. Et là moi, bah je perds un contrat pour des passionnés du dimanche qui voulaient réclamer trois fois rien pour indemniser un peu leur prestation. Parce que l’assos serait venue bénévolement plutôt que de faire un maigre business, la compagnie pro aurait aussi été prise. Parce que l’assos aurait demandé un vrai tarif, elle aurait été évaluée sur le même pied que la compagnie et cela aurait juste été une mise en concurrence de compétence. Et vu les budgets spectacles qui rétrécissent aux fils des années, la faute à la crise économique, et bien plus des assos qui voudront se faire plaisir contre un peu de sous pour fonctionner vont plomber ce qui restait aux compagnies.
Alors non, je ne dis pas que les assos vont tuer le marché du spectacle. Mais les assos de spectacle (d’où ça existe ce terme ?) qui n’ont d’autres but que de promouvoir leur spectacle, ces assos là participent largement à couler de petites compagnies qui vivent de ces petites fêtes ou festivals.

Et la rentabilité dans tout ca ?

Et oui, à partir du moment où une association se met à me parler de rentabiliser du matériel, de compensation financière ou participer à des événements à but lucratif, oui là je commence à tiquer sérieusement parce que messieurs dames, vous oubliez que vous êtes associatif et non à but commercial.
Au passage, mettons que vous fassiez seulement dix prestations par an pour pas cher, et bien ce sont donc dix prestations que vous piquerez aux professionnels qui ne pourront pas aller aussi bas en terme de tarifs. Donc ce sont dix cachets en moins pour des pro, soit un cinquième de ce qu’ils doivent produire pour obtenir le statut d’intermittent.
Tout ça parce que vous aurez estimé qu’il faut que l’on vous paye quand même un peu votre passion du dimanche, mais pas trop quand même parce que bon, faut pas déconner on en vit pas nous.

Vous aimez la culture ? respectez-la !

Vous aimez la culture, l’art et sa diffusion au plus grand nombre? Respectez là.
Vous souhaitez partager votre passion avec le grand public? Partagez là mais ne la commercialisez pas.
Vous souhaitez tirer un bénéfice financier de votre passion ou en vivre ? Vendez le selon les prix du marché et non dix fois au dessous.

Sur ce à bon entendeur,
Saltimbanquement votre.

Alyzée Ullern, Technicienne effets speciaux à Disneyland® Paris

Cautionnée par moi-même 😉