30 leçons de vie incroyables

Albert Einstein était plus qu’un simple scientifique. Voici 30 leçons de vie incroyables qui viennent de l’homme lui-même !

1. L’étudiant n’est pas un conteneur que vous devez remplir, mais une torche que vous devez allumer.
2. La croissance intellectuelle devrait commencer à la naissance et ne cesser qu’à la mort.
3. Chacun doit être respecté dans sa personne et nul ne doit être idolâtré.
4. Ne jamais faire quelque chose contre sa conscience même si c’est l’État qui l’ordonne.
5. Si les gens ne sont bons que parce qu’ils craignent un châtiment, et en espèrent une récompense, alors l’ensemble de l’humanité est vraiment une bande lamentable.
6. La perfection des moyens et la confusion des buts semblent caractériser notre époque.
7. L’amour est meilleur professeur que l’obligation.
8. Si vous ne pouvez pas l’expliquer simplement, c’est que vous ne l’avez pas suffisamment bien compris.
9. Aucun problème ne peut être résolu sans changer le niveau de conscience qui l’a engendré.
10. Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.
11. La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.
12. La distinction entre le passé, le présent, le futur n’est qu’une illusion, aussi tenace soit-elle.
13. Je ne crois point, au sens philosophique du terme, à la liberté de l’homme. Chacun agit non seulement sous une contrainte extérieure, mais aussi d’après une nécessité intérieure.
14. La logique te mènera de A à Z; L’imagination te mènera partout.
15. La chose la plus incompréhensible sur le monde est qu’il est compréhensible.
16. L’imagination est plus importante que le savoir. Le savoir est limité. L’imagination encercle le monde.
17. Si vous voulez que vos enfants soient intelligents, lisez-leur des contes de fée. Si vous voulez qu’ils soient plus intelligents, lisez-leur plus de contes de fée.
18. L’éducation est ce qui reste après qu’on ait oublié ce qu’on a appris à l’école.
19. N’importe quel imbécile peut savoir. Mais comprendre est ce qui importe.
20. Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont dit NON, car c’est grâce à eux que je l’ai fait par moi-même.
21. L’imagination représente tout. C’est un aperçu du futur de votre vie. L’imagination est bien plus importante que la connaissance.
22. Une personne qui n’a jamais fait d’erreurs n’a jamais pris de risques.
23. L’information n’est pas une connaissance. La seule source de connaissance est l’expérience.
24. Apprendre d’hier, vivre pour aujourd’hui et espérer pour demain.
25. Apprenez les règles du jeu pour vous en servir pour aller plus vite et plus loin.
26. N’essayez pas d’avoir du succès, apportez de la valeur ajoutée via les connaissances et le talent que vous avez naturellement.
27. La créativité est contagieuse, transmettez-la.
28. Je n’ai pas fait une seule de mes découvertes par un processus de pensée rationnelle.
29. Nous savons de la vie quotidienne que nous existons d’abord pour d’autres personnes, car de leur sourire et de leur bien-être dépend notre propre bonheur.
30. Faites toujours ce qui est droit, cela va satisfaire les uns et étonner les autres

Cold-Reading : voici 3 détails à analyser sur quelqu’un

Cold-Reading : voici 3 détails à analyser sur quelqu’un, ainsi que leurs conséquences

Cold-Reading : voici 3 détails à analyser sur quelqu’un, ainsi que leurs conséquences

Rappelons quand même le principe du cold-reading : il s’agit d’analyser le comportement et l’apparence d’une personne pour en déduire un maximum d’informations sur sa personnalité, ses goûts et son histoire. Toutes les analyses cold-reading reposent sur l’usage des stéréotypes. Il y a donc une marge d’erreur non-négligeable. Seule l’expérience du mentaliste permet de diminuer cette marge d’erreur.

Aujourd’hui, je vous livre une routine personnelle que j’utilise dans mes propres analyses cold-reading. Il est nécessaire de le répéter : le cold-reading est une discipline absolument empirique ou chacun fabrique ses propres petites théories. Tout ce que vous lirez ici correspond à ma vision des choses.

Cette routine de lecture permet d’exploiter les vêtements, la place d’une personne dans un groupe social ou dans un lieu, les habitudes lexicales, les tics et autre détails de comportement. Nous allons nous baser sur 3 registres : les éléments de survie, les éléments d’apparats et les éléments de confort.

Dans un premier temps, vous allez apprendre à reconnaître chacun des 3 types d’éléments. Dans un second temps, je vous expliquerai ce que signifient pour moi chacun de ces 3 types d’éléments. Après cela, il vous sera facile d’utiliser cette théorie dans vos analyses.

La suite sur Sixième Sens le mag

3 fondamentaux sans lesquels le monde ne peut évoluer vers un avenir serein

louis de funes3 fondamentaux sans lesquels le monde ne peut évoluer vers un avenir serein : Honnêteté, Empathie, Éthique.

Ces 3 caractéristiques demandent du courage :

L’honnêteté, c’est la lutte contre les mensonges qui nous animent. Ne plus se bercer d’illusions pour devenir “vrai” envers les autres et surtout envers nous-mêmes. C’est un combat, une remise en question perpétuelle.

L’Empathie est notre capacité à nous projeter dans la réalité des autres êtres vivants. Pouvoir toucher du doigt ce qu’ils ressentent. L’Empathie demande une ouverture. C’est une capacité qui prend force dans nos expériences si nous en avons la volonté.

L’éthique. Cette série de valeurs philosophiques qui n’appartiennent qu’à nous, mais qui doivent nous aider à vivre de manière sereine en société. C’est un combat pour développer une éthique personnelle qui ne sois soumise à aucun dogme rigide tout en étant profitable à l’Humanité.

En définitive, être bon, c’est probablement la position la plus courageuse à tenir en société aujourd’hui.

Pourquoi croit-on toujours à l’astrologie en 2014 ?

Pourquoi croit-on toujours à l’astrologie en 2014 ?

Grâce à l’astrologie, vous avez une explication toute trouvée pour tout ce qui va de travers dans votre vie.

« Mercure recule ? Voilà ce qui se passe ! » Un consultant en astrologie a même donné la liste de tout ce qu’il ne fallait pas faire quand cette délicate opération cosmique s’opère : « ne commencez pas un nouveau boulot. Ne concluez pas un contrat. Evitez de voyager. N’achetez rien. »

D’accord, ce genre de conseil est extrême mais quand même… il doit y avoir quelque chose de bon à prendre dans l’astrologie, non ?

La suite sur Sixième Sens le mag

Sixième Sens vous présente le projet NoBullshit !

Sixième Sens vous présente : le projet NoBullshit!

Sixième Sens vous présente : le projet NoBullshit!

Le mentalisme est un énorme sac, dans lequel on trouve tout un tas de choses passionnantes : l’hypnose, la manipulation, la psychologie sociale, le dev perso.

Dans ce gros sac, on trouve aussi tout un tas de vieilleries intellectuelles complètement dépassées que des aficionados de la PNL, en particulier, continuent à promouvoir sans raison.

Je veux parler de la théorie du « cerveau droit/cerveau gauche », de la théorie des 3 cerveaux, de la graphologie, de la synergologie, de la position du regard dans la détection du mensonge, etc.

Toutes ces théories font rêver les gens parce qu’elles permettent, si on les prend au sérieux, de développer une sorte de pouvoir magique. Elles promettent des capacités d’analyse hors du commun, une meilleure qualité de vie, des moyens infaillibles pour détecter le mensonge et j’en passe.

Nous avons décidé de donner un gros coup de pied dans la fourmilière en vous présentant le projet NoBullshit!

Cliquez ici pour lire la suite

Le quatrième accord toltèque est : « Faites toujours de votre mieux »

Le quatrième accord toltèque est : « Faites toujours de votre mieux ».

Nous en sommes aujourd’hui au quatrième et dernier accord toltèque. Il est le pilier de votre changement. C’est celui qui vous permettra d’agir de façon durable en respectant les trois autres accords, d’en faire des habitudes de chaque instant.

http://gty.im/81809688

Le quatrième accord est : « Faites toujours de votre mieux ». Comme vous avez pu le voir, les quatre accords Toltèques sont des mantras très simples à comprendre. Malgré cela, pour que vous puissiez en tirer de réels bénéfices il est nécessaire que vous suiviez le quatrième accord et que vous fassiez toujours de votre mieux.

Faire de son mieux c’est quoi ? C’est faire que chaque tâche que vous réalisez, vous la réalisiez en donnant le meilleur de vous-même. C’est être concentré sur le présent, être totalement absorbé par ce que vous faîtes, et le faire bien. Attention, votre « mieux » est variable d’un jour à l’autre, d’une minute à l’autre.

Si vous êtes malade vous ne serez pas capable de faire les mêmes choses que si vous êtes au top de votre forme. De même, si vous êtes fatigué, si vous apprenez une mauvaise nouvelle, etc… Votre mieux fluctue constamment.

Il faut donc faire de son mieux, ni plus ni moins. Si vous vous acharnez à vouloir faire toujours mieux que ce que vous pouvez, vous vous épuiserez et prendrez finalement plus de temps à atteindre vos objectifs. Si vous faites moins que ce dont vous êtes capable vous ne progresserez pas, ou peu. La progression devient optimale lorsque vous faites de votre mieux, ni plus ni moins. Il faut cependant être attentif à ne pas émettre de jugement envers soi-même.

Vous l’avez compris vous ne serez pas toujours au top. Même les athlètes de très haut niveau ont des baisses de performance. La progression passe toujours par des phases de récession, il est important d’être indulgent envers cela et envers vous-même, surtout dans les phases de moins bien.

Concrètement, pour faire de votre mieux il vous faudra agir. L’action est primordiale. L’inertie est votre grande ennemie sur la voie du développement personnel. Albert Einstein disait

« Le savoir passe par l’expérience, le reste ne sont que des connaissances ».

Dans le cadre des quatre accords Toltèques, si vous vous contentez de les lires et de vous dire « Oui, c’est vrai que ça à l’air bien tout ça ! », pour ensuite les laisser aux oubliettes le jour qui suit, je vous conseille de cliquer dès maintenant sur la petite croix rouge en haut à droite de votre écran.

Passer à l’action peut parfois être difficile, mais c’est le seul moyen pour progresser, et accomplir les choses qui sont importantes à vos yeux.

Un autre point important est que chaque action que vous entreprenez est à entreprendre pour le plaisir. Le plaisir d’agir sans attendre quelque chose en retour vous fera apprécier chacune de vos expériences. Et si vous passez à l’action, et que chaque action entreprise l’est dans le plaisir, alors il vous sera bien plus simple de faire de votre mieux. Cette attitude vous permet de profiter pleinement de la vie, sans aucun regret.

Pour prendre un autre exemple que les quatre accords Toltèque, si vous effectuez un travail qui vous ennuis il est très difficile de donner de son mieux. En revanche lorsque vous travaillez sur un projet qui vous tiens à cœur et qui vous procure un certain plaisir à réaliser, là vous donnez le meilleur de ce que vous avez, et ce sans aucune difficulté.

Je laisse pour la dernière fois le mot de la fin à Don Miguel Ruiz :

 « Ne vous attendez pas à vous exprimer toujours avec une parole impeccable. Vos habitudes sont trop fortes et trop bien ancrées dans votre esprit. Mais vous pouvez faire de votre mieux. […] En faisant de votre mieux, l’habitude de mal utiliser votre parole, celle de faire une affaire personnelle de tout ce qui vous arrive et celle de faire des suppositions vont s’affaiblir et se manifester de moins en moins souvent.

Vous n’avez pas à vous juger, à vous sentir coupable ou à vous punir, si vous n’arrivez pas à respecter ces quatre accords toltèques. Si vous faites de votre mieux, vous vous sentirez bien même en faisant encore des suppositions, même s’il vous arrive encore de réagir de façon personnelle, même si votre parole n’est pas tout le temps impeccable. »