Une poignée de main en dit long sur vos intentions

Parmi les nombreux gestes que nous accomplissons tous les jours, serrer des mains est un des plus courant. A force de le répéter, il devient machinal, et nous n’y pensons même plus.

Pourtant, saviez vous qu’il était possible d’apprendre énormément de choses d’une personne en lui serrant la main ? D’ailleurs, la réciproque est vrai : quand vous saluez quelqu’un en lui serrant la main, vous lui transmettez beaucoup d’informations sur vous.

La poignée de main est particulièrement importante lors de la première rencontre. Votre maman avait raison, les gens se font une opinion de vous dés les premières secondes. Or, quelle est la première chose que l’on fait lorsqu’on est présenté à quelqu’un ? On lui serre la main, bravo ! (yen a au moins un qui suit, ça fait plaisir)

Par conséquent, si votre poignée de main n’est pas convaincante, si vous ne serrez pas comme il faut, vous pourrez très bien passer dés les premières secondes pour une minable lopette, un tyran dominateur, ou un abruti dégénéré. Ce n’est pas ce que vous voulez, n’est-ce pas ?

Je suis souvent surpris de constater à quel point certaines personnes sont inconscientes d’avoir des poignées de main aussi catastrophiques. Des gens qui pensent être dynamiques alors qu’ils sont brutaux, d’autres qui pensent être calmes alors qu’ils sont mous, ou d’autres encore qui pensent être chaleureux alors que leurs mains sont moites et froides.

Pour être certain de l’effet que donne votre poignée de main, demandez à vos amis ce qu’ils en pensent. Choisissez quelqu’un de franc, qui vous dira toute la vérité. Nombreux seront désagréablement surpris. Mais c’est comme ça qu’on progresse 😉

Refuser de serrer la main est tout aussi emprunt de message:

Droit comme un i, le regard au loin, un policier en civil a refusé de serrer la main que François Hollande lui tendait. A l’issue de l’hommage rendu aux policiers Jean-Baptiste Salvaing et Jessica Schneider, ce vendredi matin à Versailles (Yvelines), le président de la République, suivi du Premier ministre et du ministre de l’Intérieur, ont enchaîné les poignées de main pour saluer les nombreux policiers, en uniforme ou en civils, qui avaient assisté à la cérémonie d’hommage.

Alors que le président François Hollande passe le premier rang en revue, saluant rapidement chacun, un policier de grande stature, vêtu d’un strict costume gris, garde les mains fermement accrochées sur les poignées de ses béquilles. Arrive le premier ministre Manuel Valls qui essuie le même refus.

Gardez à l’esprit que les gens peuvent avoir de bonnes raisons de donner des poignées de main molles ou peu dynamiques.

Ceux pour qui leurs mains sont particulièrement précieuses, par exemple, ont tendance à serrer beaucoup moins que la moyenne, pour protéger leur outil de travail. C’est le cas des pianistes, des chirurgiens, etc. Si votre interlocuteur est mou, cela ne signifie pas forcément qu’il est timide, peut-être souffre-t-il simplement d’une blessure aux doigts.

Dans certaines cultures, notamment asiatiques, les poignées de main « normales » sont beaucoup moins fermes que les notres, qui sont considérées comme aggressives.

Enfin, gardez à l’esprit que les mains d’un homme peuvent exercer une pression deux fois plus importante que celle d’une femme. Un homme considérant sa poignée de main comme dynamique sera peut-être surpris d’apprendre que les femmes redoutent d’en échanger une avec lui, par peur de finir avec les doigts en sang. C’est d’autant plus désagréable quand madame porte des bagues.

Entraînez vous

Je suis souvent surpris de constater à quel point certaines personnes sont inconscientes d’avoir des poignées de main aussi catastrophiques. Des gens qui pensent être dynamiques alors qu’ils sont brutaux, d’autres qui pensent être calmes alors qu’ils sont mous, ou d’autres encore qui pensent être chaleureux alors que leurs mains sont moites et froides.

Pour être certain de l’effet que donne votre poignée de main, demandez à vos amis ce qu’ils en pensent. Choisissez quelqu’un de franc, qui vous dira toute la vérité. Nombreux seront désagréablement surpris. Mais c’est comme ça qu’on progresse 😉

N’oubliez pas le but premier d’une poignée de main : établir un contact pacifique, et transmettre votre meilleur message corporel. Vous n’avez plus aucune excuse pour ne plus réussir de bonnes poignées de mains.

Taggé , , , , , , , , , , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

A propos Magicien Ipad| Magicien Close Up | Mentaliste Fred Ericksen

Fred Ericksen est spécialisé dans la production d’animations de prestige depuis 1987. Spectacles de gala, animations magie Ipad, spectacles de cabaret, ...

Les commentaires sont fermés.