Séduire votre interlocuteur (trice) en moins de 30 secondes

Conférence spectacle sur l'art de la communication vue par un artiste … <a href=Continuer la lecture

Comment plaire à votre interlocutrice (teur)

Fred Ericksen mentaliste spécialisé en magie de proximité vous fait découvrir une magie de prestige en diner assis mêlant étonnement, rêverie et magie.

Soyez maitres de vos interactions

Avoir des supers pouvoirs ne tient pas uniquement de la science fiction, car tout le … Continuer la lecture

7 façons de ne pas s’ennuyer lors d’événements d’entreprise

Formation communication : un outil au service de l’individu et de l’entreprise

Logo Team Ericksen réalisé par Jean-Marc MourierContinuer la lecture

Quel est le point commun entre un mentaliste et un manager d’entreprise ?

Conférence spectacle Fred Ericksen

Que pourrait bien être le point commun entre un mentaliste et un manager d’entreprise ?

Continuer la lecture

Découvrez les secrets des techniques de communication

Atelier mentalisme, maladies mentales et psychiques

Conférence spectacle sur l'art de la communication vue par un artiste … <a href=Continuer la lecture

Découvrez la formule gagnante vers le succès

Conférence spectacle Fred Ericksen

Conférence spectacle sur l'art de la communication vue par un artiste … <a href=Continuer la lecture

Comment pister et espionner quelqu’un sur le web ?

Comment pister et espionner quelqu’un sur le web ? Une leçon de hot-reading

Comment pister et espionner quelqu’un sur le web ? Une leçon de hot-reading.

Vous connaissez certainement le « cold-reading » et vous êtes peut-être même déjà spécialiste en la matière. Pour compléter vos connaissances, cet article va vous présenter quelques techniques de « hot-reading » à partir de recherches sur le Web.

Qu’est-ce que le hot-reading

La technique existe depuis l’Antiquité, voire avant… et apprenez une chose qui vous sera toujours utile dans la Vie : Ecoutez !

Le hot reading est une technique de collecte d’informations sur une personne,  avant de la rencontrer, à l’opposé du cold reading (lecture à froid). qui lui s’exerce in vivo en face de l’interlocuteur. Il s’agit tout simplement de se documenter à l’avance sur votre cible. de façon à vous placer très rapidement en empathie avec elle.

Mise en pratique sur le web

Si vous êtes déjà sur plusieurs réseaux sociaux. rien de plus simple: En allant sur le facebook, instagram, pinterest, linkedin de la personne à qui vous allez faire du hot-reading. vous obtiendrez énormément d’informations telles que: ou elle va en vacances. sur linkedin son profil professionnel, sur instagram ce qui lui plait et également sur pinterest.

Pensez aussi que ces techniques existaient bien avant l’apparition du Net. Utilisez les bonnes vieilles méthodes comme le bouche à oreilles, vos réseaux (les copains, les relations de travail, les autres commerciaux, etc…).

Conclusion du hot-reading

Vous êtes à 6 personnes de tout individu vivant sur cette planète. Ce qui veut dire que vous connaissez certainement un personne, qui connait une personne, qui connait une personne… etc… qui connait le président de la république ou par un autre réseau, un aborigène d’Australie.

Exploitez votre intelligence et apprenez ces techniques simples qui font beaucoup d’effet et vous permettront de prendre l’avantage sur d’autres commerciaux, de vendre plus et mieux, dans des relations beaucoup plus conviviales … ou tout simplement vous permettront d’épater votre entourage.

Avoir de la répartie grâce à la technique du miroir

Avoir de la répartie grâce à la technique du miroir

Avoir de la répartie grâce à la technique du miroir

En tant que commercial, une des techniques de répartie que j’utilise le plus souvent est celle du miroir. Je l’emploie notamment face à une contre-argumentation agressive et directe, celle-ci me permet de limiter mon obligation de justification sur les tarifs …

Avoir de la repartie : une cheminement constructif

On distingue naturellement la repartie du « tac au tac », pour faire rire, pour clouer le bec d’un interlocuteur agaçant ou pour s’affirmer dans une conversation, à la répartie constructive, synonyme d’une véritable résonance avec son interlocuteur. C’est une écoute mutuelle réelle qui enrichit les deux interlocuteurs.

C’est la répartie constructive, davantage orientée vers l’échange, qui apportera sa pierre à l’édifice qu’est une discussion. Il n’est ainsi jamais productif de s’opposer, car le contre-pied bloque toute avancée dans un échange quel qu’il soit. Usez même de votre imagination dans vos réponses, vous aurez ainsi plus de chances de produire des réparties inattendues, drôles et percutantes.

En vous exerçant régulièrement grâce aux diverses circonstances de la vie courante, vous découvrirez que l’on peut être vif sans être précipité, à l’écoute sans s’oublier, présent sans être passif, réactif sans s’agresser…

Avoir de la repartie : devenir conscient de ce qui se passe en soi

La plupart des personnes qui se plaignent de ne pas avoir suffisamment de répartie sont souvent débordées par l’émotion (malaise, vexation, déstabilisation, stupéfaction) de l’instant et perdent leurs moyens de réplique. Devenir conscient de ce qui se passe en soi est l’un des piliers fondamentaux de notre capacité future à avoir de la répartie.

Petit exercice à faire: Tous les jours vous croisez brièvement les mêmes personnes : le commerçant, l’hôtesse de l’entreprise, etc. A la place de l’habituel « bonjour/bonjour », évitez ces formules machinales et les réponses toutes faites en vous laissant traverser par ce que vous ressentez pour répondre. Restez concentré sur votre interlocuteur et accordez lui une vraie attention avant de parler, en tenant compte de ce que l’autre émet : fatigue, tension, détachement…

Ces premières petites attentions ont pour conséquences de stimuler à nouveau en vous la capacité à capter les états des autres et d’y répondre d’une façon plus adaptée.

Apprendre à écouter l’autre pour avoir de la répartie

Celles et ceux qui disposent d’une capacité de repartie remarquable sont en mesure de capter en un temps record l’intention et le sens de ce qui leur est dit. Comment ? En laissant l’autre s’exprimer jusqu’au bout et en restant eux-mêmes « dans l’instant présent ».

En clair, de comprendre non seulement l’explicite (ce que l’on entend) et l’implicite (le sous-jacent). Une répartie ratée répond en général à l’explicite, mais laisse l’implicite de côté. Il faut donc s’entraîner à une écoute totale. C’est parce que l’on a appris à accorder cette qualité d’écoute que l’on peut repartir vite et bien.

Petit exercice à faire : En improvisation, de nombreux petits exercices sont proposés afin d’être plus à l’écoute, et ainsi de mieux rebondir sur les paroles de son interlocuteur. Dans la vie courante, attendez de vous trouver dans une situation où l’on attend quelque chose de votre part (une aide, une information). Tâchez de ralentir au maximum votre mental et accordez au minimum une minute à votre interlocuteur. Mettez-vous totalement à l’écoute et efforcez-vous de capter l’humeur de votre interlocuteur. Répondez en fonction de cette humeur captée. Notez ensuite l’effort que vous avez fourni. Avez-vous remarqué une légère modification chez votre interlocuteur ?

Pour développer une bonne répartie, je me positionne non pas contre l’autre, mais avec. Je rebondis sur ce que j’entends comme une continuité et non comme une opposition.