spectacle vivant - intermittents

Qui fait tourner la culture ?

Ce sont les artistes, les musiciens, les danseurs, les théâtres les opéras, les concerts, les musées, les villes touristiques, les lieux de culte ou châteaux, les spectacles, les festivals, l’événementiel, les locations de salles, le tourisme, l’hôtellerie, les traiteurs, les prestataires techniques, les intermittents, les tournages, les diffusions vidéo télés, les satellites pour les directs, les fusées pour avoir du faisceau, le web pour regarder les séries de rêve ou de merde, sur netflix en vod ou autres…

Les moyens techniques qui te servent à regarder les matches de foot, les techniciens de haut vol pour faire tourner la machine, même le JT que tu regardes à 20H, les organisateurs, les producteurs. Vous n’allez quand même pas croire que cette population de plus d’ 1, 5 millions de personnes va se taire jusqu’en septembre comme des agneaux décérébrés..
Que cette population de gens de caractères trempés va laisser passer l’orage COVID 19 et être ruinée en se soumettant à une seule doctrine qui est l’économie générale de base à la papa ?

spectacle vivant intermittents • Cherche Ministre de la Culture désespérément ! • Fred Ericksen • Magicien Lyon • Conférencier mentaliste

[popup_trigger id="15998" tag="button" align="center" class="specbtn"]Vous recherchez un magicien, un illusionniste ou un mentaliste, on vous appelle ?[/popup_trigger]

Le spectacle, une source économique majeure !

Mais cher gouvernement, le spectacle vivant, le culturel, le cinéma, la télé sont une source économique majeure. Rien qu’en France ça représente 2,5 fois le PIB de l’automobile. Qui lui, reçoit régulièrement des subventions !

Et nous n’existons toujours pas à vos yeux ? On ne voit modestement que Bruno Lemaire recevoir quelques représentants à Bercy ?
On rêve …. rien que de voir et entendre un Premier Ministre en parler seulement 45 secondes dans un discours de 2Heures à l’Assemblée Nationale et un Ministre de la Culture à qui on a demandé gentiment de se taire et de disparaitre carrément des faisceaux médias.

On a l’impression que cet “Etat politique” en pleine décrépitude (digne de 1918 et 1940) n’a toujours pas compris une fois de plus dans quel monde nous vivions ( je dis “l’Etat” pas forcément ceux qui sont uniquement aux postes politiques, il y a aussi des directions et des fonctions publiques en déroute)
Rien qu’aux USA cette industrie est la 3eme puissance du pays… Mais bon sang de bonsoir… que vous faut il pour avancer des propositions de soutien à cette économie que le confinement a paralysé jusqu’en Septembre à minima et pas le 11 mai jusqu’en Septembre. Voir jusqu’en 2021 par manque de relances budgétaires et de futurs sponsors qui seront anémiques en finances ?

La date du déconfinement !

Le 11 mai Nous allons tous voir les gens reprendre le travail et nous de se dire en rongeant notre frein qu’il faut être patient et accepter de disparaitre …?
C’est quoi se “ré-inventer” quand on a disparu ? c’est quoi se ré -inventer une nouvelle “créativité merdique média web” avec trois instruments et vocaux mal sonorisés pour se donner bonne conscience ?
Que fait on du respect de son art, de sa pratique, et de la qualité professionnelle que l’on revendique, on accepte que cela s’écroule… c’est ça… ou cette équipe gouvernementale a un plan où tout doit disparaitre ?

[popup_trigger id="15998" tag="button" align="center" class="specbtn"]Vous recherchez un magicien, un illusionniste ou un mentaliste, on vous appelle ?[/popup_trigger]

La relance économique !

Modestement (et je le pense avec certitude) c’est que la relance de cette économie culturelle ne pourra réussir que si l’intermittence est sauvée, (au contraire des préalables de certains) , il faudra du CDD , de la période alternée et partagée sinon l’économie du spectacle ne pourra pas se refaire une vie, une santé, un futur.
J’espère que l’appel lancé dans Le Figaro par tout un ensemble de la profession sera entendu (voir lu et compris) car à ce jour ce que le politique ne voit pas venir c’est la puissance de communication destructive et dévastatrice de ce monde des Arts en colère à la veille de l’année Présidentielle, même notre “cultivé littéraire” Président ne pourra jamais remonter un écueil pareil !
Puisque dans ce pays on ne parle plus qu’au Conditionnel Futur..j’aimerais que mon Président monte d’urgence un Conseil Culturel au même titre qu’un Conseil Scientifique et que nous y soyons représenté par un Ministre digne de ce nom !

Comments are closed

Call Now ButtonVous nous appelez ?